Journées AFIREM

JOURNEE AFIREM / COPES - LE SILENCE ASSOURDISSANT DE LA CARENCE - Qu'en dire aujourd'hui ?

Revenir aux actualités

Prévue le 18 septembre 2020

Longtemps méconnues ou considérées comme une fatalité, les carences restent une forme de maltraitance à enfants assez peu documentée. Mais qu’entend-on exactement par carences ? Quel est le curseur entre déficience parentale et maltraitance « en creux » Pauvreté et carences sont -elles liées ?
Les effets sur le développement de l’enfant longtemps mésestimés sont désormais à l’ordre du jour : déficits cognitifs, troubles du langage, troubles affectifs et insécurité. Ils préoccupent aujourd’hui les professionnels de terrain tout en les laissant souvent très démunis et malmenés face aux difficultés de prise en charge. On peut alors s’interroger sur la place de la Protection de l’enfance dans la pratique : faut-il intervenir au nom des besoins de l’enfant pour prévenir ces effets délétères ? Et alors comment ?
Comment accueillir les difficultés des familles à faire face aux besoins de leurs enfants de se « construire » ?
Cette journée propose de revisiter le concept de carences et d’approfondir des approches de prises en charge spécifiques de cette forme particulière de mise en danger du développement de l’enfant

Réalisé par Square Glasses, agence web Symfony à Lyon